Mois : janvier 2013

Corset or et satin

Pour celui là j’avais d’abord craqué sur le tissu satiné à motifs. J’ai tendance à utiliser beaucoup d’unis pour porter mes tenues facilement mais un peu de décoration ça ne fait pas de mal. Pour aller avec se tissu j’ai opté pour un busk et des oeillets doré, ainsi que des parties noir sur les coté pour ne pas surcharger en couleur.

Donc après une pause avec raccord de motif sur le devant, je suis partie sur une base de 6 pans par coté, 14 baleines spirale et acier de 8mm.

Le voici donc.

Corset or et satin
Corset or et satin

 

Corset or et satin

 

Le dos avec lacet ruban
Le dos avec lacet ruban

 

Corset or et satin
Corset or et satin

Je n’ai finalement pas fait la jupe à volant car je trouvais ça trop voyant et pas super classe. Je préfère le porter simplement avec un jean ou une jupe noire.

 

Publicités

Projet de robe de cour 1820

Après avoir fait ma robe de jour premier empire il y a près de 2 ans, j’avais envie de quelque chose de plus accompli. Les coupes sont quand même assez simple à cette époque, la taille haute, le décolleté carré et la légèreté des tissus et des couleur donnent un coté juvénile à ces tenues.

Mais quand on voit les robes d’apparat ou ce cour, les détails de broderie, la soie, donnent de la noblesse et une grande élégance.

Robe de cour de l'impératrice Joséphine
Robe de cour de l’impératrice Joséphine

Alors en regardant mon encyclopédie de la mode du KCI, je me suis dis qu’il fallait approfondir le sujet au lieu de toujours baver sur les photos.

Robe de cour 1° Empire
Robe de cour 1° Empire

Au début j’ai penché pour un modèle très Joséphine, en soie ivoire décorée avec le manteau rouge à traine brodée.

Robe de cour 1° Empire
Robe de cour 1° Empire

Et puis j’ai eu un flash. En feuilletant mon album, une image sortait du lot, elle collait tout à fait à mon image. En approfondissant,  j’ai pu constaté que c’était une tenue de la fin de l’empire, période de transition avec le début des crinolines. Voici donc le modèle de base qui me servira pour le patronage.

Robe environ 1820 - 1825
Robe environ 1820 – 1825

Dans les années 1820, la taille retrouve sa place normale. C’est le retour de la taille de guêpe et le corset est un accessoire indispensable des toilettes féminines. Les épaules sont abaissés, le décolleté s’arrondit, la jupe retrouve du gonflant pour devenir un cloche dans les années 1830.

Ma version sera en soie sauvage rouge grenadine décoré de galon et brodé de fil d’or. Ce sont les décorations qui vont me prendre le plus de temps mais ça me fera un projet complet, précis et soigné. L’arrondi du décolleté sera orné de perles et je garde la ceinture.

Le doupion de soie
Le doupion de soie

Voilà pour le moment, j’en suis encore à faire et parfaire le patron, peut importe le temps qu’il faudra je veux un beau résultat.

Ensemble d’automne

Voilà je reprend le fil de mes anciens articles. Je suis partie sur le thème de promenons-nous dans les bois, des couleurs chaudes, une cape et une crinoline.

Corset, cape, manchon et crinoline
Corset, cape, manchon et crinoline

J’ai commencé cet ensemble par un corset underbust en velours bordeaux et satin très brillant, biais maison, oeillets 8mm.

Le corset
Le corset

 

Corset à plat
Corset à plat

J’ai entamé une cape dans les même tissu, avec attache norvégienne.

La cape
La cape

Et le petit manchon décoré de galon pour réchauffer mes pauvres petites mains de couturière.

Le manchon velours et fourrure
Le manchon velours et fourrure

Il y a un petit sac dans le lot, mais après avoir monté une crinoline de 2,50m de diamètre, voici l’ensemble.

Corset, cape, manchon et crinoline
Corset, cape, manchon et crinoline
Vue de dos
Vue de dos

Corset, cape, manchon et crinoline

Et voilà, j’ai eu quelques soucis avec la jupe mais la prochaine fois je ferais une crinoline un peu plus large, elle passe presque inaperçue :p

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sac et pèlerine papates.

J’avais littéralement craqué sur ce tissu en fausse fourrure beige avec des traces de pâtes de chien dessus. Il en restais un mètre et je l’ai pris. J’ai d’abord fait une petite cape doublée avec un lien en ruban, je trouvais ça frais et stylé. Récemment avec les chutes j’ai pu me faire un sac, et vu comme il plait je regrette de ne pas avoir pu acquérir plus de métrages de ce fameux tissu.

Voici donc l’ensemble en unique exemplaire que je devais vendre et qui me fait toujours hésiter.

Sac et pèlerine papates
Sac et pèlerine papates
Le sac pendu
Le sac pendu

Sac et pèlerine papates

Sac et pèlerine papates

 

 

 

Sac à pois rose et violet

Me voilà en mode accessoires pour vous présenter un de mes sacs fait cette semaine, avec le reste de tissu de ma robe à pois. Je suis partie sur un fond ovale et durci, un tour froncé pour lui donné une forme un peu boule, des anses, et le détail qui fait la différence : la jupette.

Je me suis mise aux sac seulement en 2013 mais c’est aussi très sympa, rapide et pas besoin de patron ou moulage, quand on commence à comprendre ce qu’on veut, quelques calculs font l’affaire.

Voici donc mon sac de pin up.

Sac à pois
Sac à pois
Intérieur
Intérieur
Fond
Fond
Suspendu
Suspendu

 

 

 

Projet rétro

Mes chers lecteurs, après quelques créations de corsets, des projets plus gros, plus importants, mon envie de rétro se fait sentir.

Alors j’ai trouvé un beau coton piqué marine à pois blanc, du piqué blanc pour l’encolure et les bretelles, et une doublure blanche.

Ce qui va changer par rapport à mes anciens modèles, je vais raccourcir un peu la jupe, le genoux c’est plus sexy que le mi mollet, et le jupon sera intégré et plus léger.

En gros voilà, pas de dessin, pas de schéma, pas d’en cours, je veux vous faire une surprise.

Alors j’ai bien bossé depuis hier, ce weekend c’est repos mais d’ici mardi ou mercredi elle devrait être finie,

Et j’essaierai de vous faire de belles photos mais j’ai besoin d’un tour chez le coiffeur.

En attendant, voici le piqué de coton. Bon weekend!

Le fameux tissu à pois
Le fameux tissu à pois

Ensemble japonisant.

Mes chers lecteurs, aujourd’hui je vous parle d’un ensemble réalisé au début de l’été. Après avoir suivi les coups de coeur d’une amie sur des kimono ou robes inspiration japonaise, j’ai eu une envie de changement. Je suis partie sur un dessin qui réunissait l’idée que je me faisait de ma future propre tenue.

Je suis partie sur une jupe à taille haute et pli canon qui à donné un effet « faux cul », une chemise cache coeur très pailletée qui fait plus soirée que tradition, et une ceinture bicolore et biais brodé le tout en noir sobre et bleu cobalt.

Je n’ai pas voulu faire du traditionnel mais juste m’inspirer, car d’une je connais peu ces vêtements là, et de deux partir dans de l’imaginaire c’est très sympa aussi.

Kimono Bleu dans un champ de lavande
Kimono Bleu dans un champ de lavande
Détail de la jupe
Détail de la jupe
Détail de la ceinture
Détail de la ceinture
Vue de profil
Vue de profil
Les manches fluides volent au vent
Les manches fluides volent au vent

 

Dos au soleil
Dos au soleil

 

Kimono Bleu

Ensemble grand soir

Mon premier corset commencé en aout, ne fut finalement pas si compliqué. Après une toile j’avais trouvé la version que je voulais, un modèle victorien à 22 baleines. Ça peut paraitre beaucoup mais avec des baleines spirales on se sens quand même bien à l’aise.

Le taffetas est entoilé, et doublé de coton d’ameublement solide, comme ça on peut serrer ;)

Il est décoré d’appliques de dentelles posées à la main, et accompagné d’un boléro.

La jupe quant à elle, qui fait plus penser au début de siècle, et une simple jupe sirène doublée, volantée et à traine.

Sur les marches
Sur les marches
Là ça donne
Là ça donne
Avec l'ombrelle
Avec l’ombrelle

corset victorien et jupe longue

Vue de dos
Vue de dos
Détail
Détail